Réglement du club

Réglement du club

Dernière modification : Décembre 2014

Toute personne non adhérente à L’AEROMODELE CLUB DU CHOLETAIS est priée de ne pas dépasser les barrières délimitants la zone de stationnement des modèles réduits.

Les véhicules doivent être stationnés correctement sur le chemin ou sur le pré, au bord du chemin, coté aérodrome.

Tout pilote détenteur d’une licence FFAM, non adhérent à L’ACDC, désirant évoluer sur ce terrain est prié de se faire connaître auprès d’un responsable du club. Il ne pourra évoluer qu’en présence de celui-ci.(voir liste affichée)

L’AEROMODELE CLUB DU CHOLETAIS dégage sa responsabilité sur des dommages matériels ou corporels qui pourraient être causés ou subis par des pilotes non adhérents et sans autorisation. Le cas échéant, L’AEROMODELE CLUB DU CHOLETAIS engagera des poursuites contre ceux-ci.

Les émetteurs utilisés sur le terrain doivent impérativement respecter la législation française en vigueur. L’AEROMODELE CLUB DU CHOLETAIS dégage sa responsabilité envers des pilotes qui évolueraient sur ce terrain en utilisant des fréquences non autorisées, à son insu.

Tout pilote doit obligatoirement afficher sa fréquence, avec sa pince licence, sur le panneau prévu à cet effet avant la mise en service de son émetteur, 2.4 GHz compris

Tout modèle au sol doit être placé dans les zones prévues à cet effet (parc avion) ou à proximité immédiate. Aucun appareil ne doit stationner à proximité de la piste ou sur les bancs de démarrage inutilement.

Tout démarrage ou essai moteur doit être fait dans la zone prévue à cet effet.

Les modèles seront immobilisés sur les plateformes de démarrage ou, pour les plus gros, attachés au sol par une sangle ou un moyen adapté. Dans tous les cas, le moteur est orienté vers la piste et seule la personne lançant le moteur doit se trouver devant ou sur les côtés de l’avion. Pour les gros modèles, la présence d’un « mécano » est fortement recommandée.

La zone d’évolution obligatoire pour tous les modèles (imposée par la DGAC) est située à l’EST de notre piste (entre la piste et le dessus des cultures) et limitée dans un rayon de 300m, centrée sur le milieu de la piste (voir photo). La hauteur maximum d’évolution est de 150m.

Les survols de l’accès piste, du parc avion, de la zone publique ainsi que de toute la zone en arrière de l’axe de la piste sont formellement interdits.

Pendant le taxiage de l’avion jusqu’à la piste, le pilote doit s’assurer d’en avoir un contrôle physique immédiat ou en cas de besoin, être accompagné par un « mécanicien » jusqu’au décollage de l’appareil.

Pendant les évolutions de leurs modèles, les pilotes doivent se tenir dans la zone prévue à cet effet. Les avions lancés à la main, le seront, suivant le vent, dans l’axe de la piste ou vers les cultures afin de ne pas risquer le survol des zones interdites.

Le pilote annonce impérativement son accès sur la piste pour récupérer son modèle et autant que possible ses intentions de figures, passages ou atterrissage (vols simultanés).

Une fois posé, l’avion est dégagé au plus vite de la piste.

Le moteur doit être impérativement stoppé, en sortant de piste, au seuil du taxiway.

Tout pilote doit maintenir une surveillance permanente du ciel pour éviter tout risque d’abordage entre les aéromodèles et les aéronefs. Si un tel risque se manifeste, l’aéromodéliste doit interrompre son vol.

Partageant la même piste, les évolutions « avions et planeurs » resteront prioritaires sur les « hélicoptères et multirotors». Nous comptons sur la bonne intelligence de chacun pour libérer des créneaux hélicoptères quand ceux-ci sont présents.

Ne jamais oublier que nous partageons l’espace avec des aéronefs habités.

Pour toutes les activités de vol ou d’apprentissage, les mineurs restent sous l’entière responsabilité de leurs parents, pendant ou en dehors des activités.

Le local et les sanitaires seront ouverts et fermés par les différents membres du conseil d’administration en possession des clés.

Les utilisateurs du matériel extérieur, du local et des sanitaires sont priés de les maintenir dans un bon état de fonctionnement et de propreté, et de signaler les éventuelles anomalies aux responsables du club.

Ce règlement s’applique sans distinctions, à tous les membres de l’association ainsi qu’aux membres « invités ».

Tous manquements à la réglementation en vigueur, au règlement intérieur, à la sécurité ou pouvant porter préjudice au club ou à ses membres seront analysés par le conseil d’administration et feront éventuellement l’objet d’une mesure disciplinaire, une exclusion temporaire ou définitive, notifiée par courrier recommandé.

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 0 utilisateur connecté.